Au crapauduc

A l'ouest du lac du Der, quelques dizaines de milliers d' amphibiens font la navette entre la forêt et le lac, d'ouest en est.

A l'ouest du lac du Der, une route longe le lac, nord-sud.

 A l'intersection des deux, par une soirée pluvieuse de fin d'hiver, les cadavres se comptent par dizaines.

Pour éviter cela, des bénévoles, encadrés par la LPO, posent chaque année une longue bâche, ponctuée de seaux. les batraciens en déplacement s'y heurtent, la longent et tombent dans les seaux. Et chaque matin pendant trois mois, quelqu'un vient les faire traverser. Dans un sens, puis dans l'autre. Depuis plus de 12 ans.

Alors cette année, enfin, un crapauduc est construit par le Conseil Général. Mais voilà, les travaux ont pris du retard, le béton est frais, les tritons qui s'aventurent dans les conduits tout neufs ne supportent pas la brûlure du ciment. Alors les bénévoles continuent leur travail, en espérant que la saison prochaine, les grenouilles tritons et crapauds puissent passer leur chemin en sécurité.

                                                         I<<   précédent <       > suivant

Écrire commentaire

Commentaires: 0