Pollution sonore

On est dimanche, il fait plutôt beau après une semaine pour le moins variable. Une petite heure d'observation derrière la grange. Pas beaucoup de mouvement chez les passereaux migrateurs. Je scrute aux jumelles, tends l'oreille à tous les cris. Au loin, à 1 ou 2 km, le signal sonore d'un engin agricole. C'est un son faible à cette distance, mais très persistant, et quotidien. Quelques avions, quelques voitures, un paramoteur, distant. Comme la température monte doucement je décide de profiter du soleil pour m'installer près de la vigne sauvage, qui attire oiseaux et insectes. J'espère dessiner un peu, tranquillement assis au milieu de la végétation. Mais c'est sans compter la tronçonneuse du voisin. Un coup bref, dont j'ai encore espoir qu'il soit unique, puis hélas une dizaine de minutes à plein régime, et à nouveau... A la 3ème salve, j'abandonne et rentre à abri du double vitrage de la maison.

Photo ci-dessous: Le soir au Lac, le grand renardeau inquiète la colonie de cygnes.

                                                               I<<   précédent<  > suivant

Écrire commentaire

Commentaires: 0