Arvicola

Campagnol amphibie, Arvicola sapidus, photo Jean Chevallier
Campagnol amphibie, Arvicola sapidus, photo Jean Chevallier
Comme au temps préhistoriques, dessiner l'animal pour favoriser sa capture :-) photo Pierre Rigaux
Comme au temps préhistoriques, dessiner l'animal pour favoriser sa capture :-) photo Pierre Rigaux

 

Il y a deux semaines , j'ai rejoint un petit groupe de recherche dirigé par Pierre Rigaux (dans le cadre de la SFEPM) sur les arvicola , c'est à dire les campagnols amphibie et terrestre. Le campagnol terrestre présente une forme aquatique excessivement proche du campagnol amphibie, et une autre forme fouisseuse, séparées maintenant en 2 espèces:  terrestris et scherman. Si ce dernier a une répartition qui chevauche celle des autres, les deux campagnols aquatiques  (sapidus et terrestris) ne se mélangent pas ou peu, et le but du séjour était de mettre en évidence cette répartition. (vous me suivez?:-)

Il faut donc pour cela repérer les milieux favorables, poser des pièges (avec autorisation préalable) et les relever. En parallèle, j'ai posé mes pièges-photo, pour voir. Et il s'avère que le campagnol est moins cabotin devant l'appareil que devant une cage en métal ...La photo ci-dessous montre un animal, sans doute un "terrestris" qui n'a jamais voulu se faire prendre au vrai piège:-)

 

arvicola terrestris ? photo Jean Chevallier
arvicola terrestris ? photo Jean Chevallier

                      sommaire <<    précédent <   > suivant

 

Si vous souhaitez recevoir par mail l'annonce des nouveaux post, envoyez un message en cliquant là, ou dans la rubrique "contact"

De même si vous ne souhaitez plus la recevoir.

Écrire commentaire

Commentaires: 0